Nous relayons les infos du Comité de soutien à Salah Hamouri et de l’AFPS

 

Nous relayons les infos du Comité de soutien à Salah Hamouri et de l’AFPS

30 novembre : 100ème jour de détention pour Salah Hamouri

Exigeons sa libération immédiate !

Pour marquer cette sinistre échéance, le Comité de soutien à Salah Hamouri et l’AFPS appellent à une mobilisation pour sa libération immédiate !

Du 27 novembre au 3 décembre 2017

Une semaine pour alerter, une semaine pour briser le silence !

Comment agir :

  1. Rassemblements aux alentours du 30 novembre pour marquer les 100 jours de détention de Salah et exiger sa libération immédiate
  2. Création de Comités de soutien locaux
  3. Interpellation des médias et organisation de conférence de presse
  4. Participation massive au Thunderclap prévu le 30 novembre. Infos à venir en suivant
    1. sur Twitter  @AFPSOfficiel et @LiberezSalah 
    2. sur Facebook  @AFPSOfficiel et @freesalahhamouri
  1. Diffusion de tracts, collage massif d’affiches, rassemblements sur la voie publique et sensibilisation du public
  2. Concerts, meetings d’information
  3. Interpellation des élus, sollicitation des organisations d’avocats, de magistrats, de relais d’opinion divers
  4. Envoi de cartes au Président de la République, envois de messages sur les sites du Ministère des affaires étrangères et de l’Elysée
  5. Envoi de lettres de soutien à Salah en prison

Matériel :

– A commander au siège de l’AFPS en envoyant la quantité souhaitée par message à afps@france-palestine.org :

  1. Cartes postales à E. Macron pour demander la libération de Salah (5 cts la carte)
  2. L’affiche Salah en A2 (PDF et PNG) (15 cts l’affiche)

– A télécharger et/ou à imprimer à partir du site www.libertepoursalah.fr :

  1. Photo de profil Facebook/Twitter, de couverture FB et de couverture Twitter
  2. Appel à soutien
  3. Le flyer

Les Groupes locaux ont toute latitude pour organiser ce qui leur paraît possible et souhaitable. Le Bureau national et le Groupe de travail Prisonniers de l’AFPS restent à l’écoute d’avis, d’informations, de propositions, pour multiplier les initiatives.

N’oubliez pas de nous communiquer les informations sur vos actions à venir pour qu’elles soient diffusées sur le site de l’AFPS ainsi que de nous envoyer les comptes-rendus des actions entreprises avec des photos.

Il faut que le nom de Salah Hamouri soit connu et entendu, que la justesse de sa cause soit expliquée, que le gouvernement français exige sa libération.

Une mobilisation qui doit s’organiser pour durer !

L’initiative « 1 000 élus pour Salah » doit se poursuivre en sollicitant vos élus locaux.  Vous pouvez utiliser le modèle de lettre signé par 102 élus du Finistère en pièce-jointe.

Vous pouvez aussi solliciter des syndicalistes, des responsables associatifs, des représentants de partis politiques.

Des cartes au Président de la République et des affiches sont disponibles au siège.

Vous pouvez également interpeller le Ministre des affaires étrangères et le Président de la République en copiant le modèle proposé sur le site de l’AFPS (et en pièce-jointe) et en envoyant votre message via les formulaires de contact suivants :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

(en remplissant le formulaire avec comme objet « Français de l’étranger »)

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Au delà de cette semaine d’action, nous proposons des envois massifs de vœux de fin d’année à Salah et un nouveau temps fort de mobilisation mi-janvier, au cas où Salah n’aurait pas été libéré d’ici là.

N’oublions pas que :

Depuis le 23 août Salah Hamouri, notre compatriote, avocat et défenseur des prisonniers politiques palestiniens, est incarcéré. Il a été placé en détention administrative c’est à dire, rappelons-le encore et toujours, sans procès, sans preuves ni même sans que lui aient été signifiées officiellement les charges qui pèsent sur lui, pour une période de 6 mois renouvelable…indéfiniment.

Sollicités plusieurs fois la Présidence de la République et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères se contentent de formules évasives et leur engagement ne rappelle en rien celui qu’ils manifestent généralement dans d’autres cas où un citoyen français est victime de l’arbitraire, de quelque raison d’État : rappelons simplement celui, récent, de Loup Bureau, journaliste libéré des prisons turques.

Salah Hamouri est une figure emblématique pour tous ceux qui dénoncent et combattent la politique d’enfermement massif appliquée au peuple palestinien, ceux qui n’acceptent pas la détention administrative, symbole d’arbitraire total, ceux qui n’oublient pas les milliers de prisonniers politiques palestiniens….

Mais au delà du cas de Salah Hamouri il en va aussi de notre démocratie si nous acceptons qu’un concitoyen, avocat et défenseur des droits humains, soit purement et simplement embastillé par une puissance étrangère sans réactions fortes de notre part.

Amitiés,

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s