Référendum retraites, écrire aux députés

.

  texte à l’adresse de nos députés ; il  peut être adapté à votre gré afin  de l’envoyer à nos élus qui siègent à l’Assemblée Nationale (leur adresse de messagerie est lisible ci-dessous) et à votre carnet d’adresses mél,

envoyé : 18 février 2020 à 01:04
> de : Pascal BORGO
> à : xavier.breton@assemblee-nationale.fr, damien.abad@assemblee-nationale.fr, charlesdelaverpillere@assemblee-nationale.fr, olga.givernet@assemblee-nationale.fr, stephane.trompille@assemblee-nationale.fr
> objet : Organisation d’un référendum concernant la réforme des retraites

A Madame, Messieurs les députés de l’Ain

Ci-dessous une demande pour que vous interveniez à l’Assemblée Nationale afin d’organiser un référendum concernant la réforme des retraites,

 

Vous trouverez en pièce jointe ce document signé.

 

Fraternelles salutations citoyennes,

 

Jeannine et Pascal BORGO

>

Madame Messieurs les Député-e-s,
>
> Si le projet gouvernemental de réforme des retraites était adopté, comme des millions de français.e·s, nos enfants et petits enfants devraient travailler plus longtemps sans même la garantie d’une retraite suffisante pour vivre dignement.
>
> La France est secouée par l’un des plus grands mouvements sociaux de son histoire. Une majorité de syndicats est opposée au projet du gouvernement. Le Conseil d’État lui-même a émis un avis extrêmement critique. Et le texte sera complété de 29 ordonnances dont nous ne connaissons rien.
>
> Dans cette situation, et alors qu’un récent sondage indique que 67 % des Français interrogés souhaitent un référendum, quelle que soit votre opinion propre, ce serait à votre honneur de permettre à chaque citoyen.ne de s’exprimer.
>
> C’est pourquoi nous vous demandons de redonner la parole aux Français.e·s et de permettre aux citoyen.ne·s de se prononcer, par un référendum, au terme d’un large échange contradictoire, au cours duquel les divers projets en présence pourront être examinés.
>
> D’autres choix existent pour financer un système qui améliore les pensions, tient mieux compte de la pénibilité des métiers, des carrières hachées, réparent les inégalités femmes hommes, sans pour autant nous demander de travailler plus longtemps. Ils doivent être débattus.
>
> Vous remerciant par avance de prendre en considération cette exigence citoyenne, nous vous prions d’agréer, Madame Messieurs les Députés, l’expression de nos salutations profondément républicaines.
>

>

Jeannine BORGO     et   Pascal BORGO

………………………

borgos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s