Rassemblons, la majorité des citoyens-nes sont opposés à la contre-réforme du gouvernement

Publié le 29/02/2020 par PCF

Recours au 49-3 : Non au coup de force, oui à un référendum

Le Premier ministre vient d’annoncer le recours à l’article 49-3 pour mettre un terme au débat sur le projet de contre-réforme des retraites à l’Assemblée nationale.
Les arguments fallacieux du chef du gouvernement pour justifier ce coup de force confirment le caractère autoritaire du pouvoir face au mouvement social et face à la représentation nationale.

Si une obstruction a pu être constatée dans les débats, c’est celle du gouvernement et de sa majorité godillot qui n’ont à aucun moment répondu aux questions des Député-e-s sur des enjeux cruciaux : âge d’équilibre, valeur du point, financements, prise en compte de la pénibilité… Sur toutes ces questions, le gouvernement et les parlementaires LREM ont choisi de mentir sur leur projet de loi. Ils répriment, ils mentent, ils contournent !
Le Président de la République et son Gouvernement entendent ainsi bâillonner l’opposition à leur politique dans les hémicycles après avoir méprisé le mouvement social et ignoré l’opposition de la grande majorité du pays à ses projets de loi. Il s’est refusé à répondre aux propositions des organisations syndicales et des formations politiques, qui, à l’image du PCF, ont porté un vrai projet de réforme progressiste des retraites.
A défaut de convaincre de la légitimité de son projet rejeté par une large majorité de français, le pouvoir utilise donc la force contre le Parlement, comme il a utilisé la force lors des mobilisations dans tout le pays depuis plusieurs mois.
Le PCF et ses parlementaires dénoncent ce coup de force d’un pouvoir qui privilégie la mission que lui ont assigné les fonds de pensions et le patronat plutôt que les attentes des salariés et de notre jeunesse. Il appelle à organiser de larges mobilisations unitaires partout dans le pays pour protester contre la décision du président de la République et du Premier ministre.
Plus que jamais, il faut faire monter en puissance l’exigence d’un référendum que 67% de nos concitoyennes et concitoyens ont demandé dans un sondage. Montrons à des gouvernants arrogants que la République, c’est le pouvoir du peuple, pour le peuple et par le peuple !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s