Nous avons des ami.es :)

prise de parole par Franck, pour le PCF:

Prise de parole pour Artphonème 21 septembre 2021

 

Je vous apporte le soutien du parti communiste comme nous l’avons toujours fait.

Pour nous l’art et la culture, dans ses dimensions d’appréhension et de partage des connaissances, participe de notre combat pour l’émancipation. Nous voulons contribuer à la constitution d’un mouvement d’ensemble de la société pour créer, comme le disait Marx, une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous.

En résumé pour nous les arts et la culture sont indispensables et leur appréhension est essentielle pour qui veut changer la société.

Avec la montée des idées d’extrême droite sur tous les continents les espaces de la pensée se réduisent laissant la place aux relents nationalistes et aux religieux fanatiques de tous bords.

Pensons aux femmes afghanes de nouveau emmurées dans leur corps devenu une prison.

Voilà pourquoi vos luttes sont essentielles pour nous.

Le mouvement qui s’est développé au printemps pour la réouverture, avec les occupations, celle de la tannerie à Bourg, a été l’occasion de confrontations, d’élaboration de revendications , de propositions d’avenir pour le secteur culturel.

Confrontons vos réflexions et les notre ;beaucoup se rejoignent.

Pour revenir sur les revendications elles sont toujours à porter fortement.

Revendications généralistes : en 1er lieu le retrait de la réforme de l’assurance chômage qui va entrer en vigueur le mois prochain et va  engendrer une paupérisation massive pendant que les ultra-riches vont se gaver.

L’extension du RSA  aux 18 – 25 ans, les mesures d’urgence face à la précarité financière et psychologique des jeunes étudiants…

Des revendications spécifiques au secteur culturel : garanties collectives pour permettre l’accès aux congés parentaux et maladie pour tous les travailleurs à l’emploi discontinu. Un financement du secteur culturel par un plan de soutien massif à l’emploi en concertation avec les OS représentatives des salariés de la culture. La revalorisation du budget de la culture et sa sanctuarisation dans les collectivités territoriales , …

Tout cela le parti communiste le défend et à ces propres propositions que je ne vais pas énumérer ici mais ce qui est essentiel pour nous c’est qu’une politique publique de la culture doit en premier lieu garantir la liberté totale d’expression et de création pour les artistes et les acteurs culturels, dont le travail doit être protégé contre toute instrumentalisation politique ou religieuse et tout asservissement à une économie de la culture marchandisée.

Voilà qu’après les fermetures, et malgré tous les efforts pour accueillir dans de bonnes conditions les publics, le pass’ sanitaire instaure un tri entre des publics. Faut-il se résigner à cette servitude volontaire au nom de la santé ou au contraire donner à penser d’autres chemins ?

C’est ce que fait Artphonème et nous l’en remercions.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s