Stop AXA

Le géant de l’assurance AXA est impliqué dans des crimes de guerre, via ses investissements.

Notre nouveau rapport, publié aujourd’hui, révèle ces détails sordides en les mettant à dispositions des journalistes et de la justice. Mais aujourd’hui, vous et moi, nous pouvons aussi contacter directement les dirigeants d’AXA pour exiger qu’ils respectent les droits humains.

 ENVOYER UN EMAIL 

 

Notre nouveau rapport* devrait faire bondir les clients, les employés et les investisseurs d’AXA : le géant de l’assurance est impliqué dans des crimes de guerre.

Durant des mois, nous avons enquêté sur les montants investis par AXA dans des entreprises israéliennes accusées de violer le droit international et les droits humains — et le constat est accablant.

AXA est un groupe mondial pesant plus de 100 milliards de dollars, mais au final les patrons d’AXA sont des gens comme vous et moi. Et je ne peux pas croire qu’ils veuillent financer des crimes de guerre. Seulement, ce que je crains aussi, c’est qu’ils continuent si nous ne nous mobilisons pas massivement en signe de protestation.

C’est pourquoi je vous demande de vous adresser directement aux dirigeants d’AXA, personnellement, pour leur demander de mettre un terme à leur implication dans la fabrication d’armes et l’occupation illégale du territoire palestinien.

Dites aux dirigeants d’AXA de mettre un terme à tous leurs liens financiers avec le fabricant d’armes Elbit Systems et les banques finançant les colonies illégales israéliennes !

AXA sent déjà la pression monter grâce aux 141 000 signataires de notre pétition et aux milliers d’entre vous qui ont relayé nos actions sur les réseaux sociaux.

Le 31 décembre 2018, après plusieurs mois de campagne faisant pression sur la multinationale pour mettre un terme à ses liens avec le fabricant d’armes Elbit Systems, AXA Investment Managers (une filiale appartenant à 100% à AXA) a vendu toutes ses parts détenues dans le fabricant d’armes !

Mais AXA est une multinationale géante avec plusieurs branches à travers le monde — et reste lié à Elbit Systems via une autre de ses filiales (AXA Equitable Holdings – EQH).

Au total, AXA et sa filiale AXA EQH, investissent plus de 91 millions de dollars dans le fabricant d’armes ainsi que dans cinq des plus grandes banques israéliennes qui, toutes, financent les activités illégales de colonisation de l’Etat israélien.

Avec votre aide, nous allons faire monter la pression sur AXA en faisant passer ce message directement dans les boîtes mails de ses dirigeants :

STOP au financement de crimes de guerre. AXA doit mettre un terme à ses investissements dans le fabricant d’armes Elbit Systems et dans les banques finançant l’occupation illégale des Territoires palestiniens occupés

Nous savons déjà que les pressions exercées par les membres de SumOfUs peuvent dissuader les plus grandes entreprises du monde de tirer profit des violations des droits humains. Vous souvenez-vous du projet « Dragonfly » ? Google était sur le point de lancer une version censurée de son moteur de recherche en Chine, une initiative qui aurait menacé d’autant plus la sécurité des Tibétains, des Ouïghours et des dissidents chinois — mais des milliers de membres comme vous ont aidé à convaincre le géant de la tech de s’en tenir à sa fonction originale et « ne pas être malveillant ».

Votre e-mail pourrait être l’élément déclencheur permettant de faire réaliser aux dirigeants d’AXA à quel point leur entreprise s’est éloignée de son objectif en tant qu’assureur : protéger les familles, leur domicile et leurs biens des risques de la vie, pas de les mettre en péril.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s